Burundi

La forte densité de population limite les surfaces cultivables au Burundi, ainsi que les quantités de nourriture disponible. Dans les régions rurales, les enfants ne mangent souvent qu’un à deux maigres repas par jour. À cause des cultures intensives, la fertilité du sol diminue. Le fumier se révèle dès lors très important pour l’agriculture. Les vétérinaires étant trop peu nombreux, les animaux décèdent prématurément, ce qui représente à la fois une perte de fumier, de nourriture et de revenus pour l’éleveur.

 

Notre action

  • Dans la province de Ngozi, une région pauvre dans le Nord du pays, nous distribuons des chèvres et apprenons aux éleveurs à s’occuper au mieux de ces animaux. Nous leur apprenons également à utiliser du fumier sur leurs champs et à faire du compost. Un an après avoir reçu les animaux, ces familles s’engagent à aider une autre famille défavorisée en lui donnant quelques chevreaux issus de la première portée.
  • Nous construisons des potagers de cuisine et formons les familles en matière d’hygiène et d’alimentation équilibrée.
  • Pour améliorer la santé des animaux, nous développons un réseau d’agents communautaires de santé animale. Grâce à leur kit d’instruments vétérinaires et de médicaments, ils peuvent éviter les décès prématurés au sein des troupeaux.

Partenaire local

L’Union pour la Coopération-Appui au Monde Rural (UCODE-AMR) : participe à la lutte contre la pauvreté parmi les éleveurs et agriculteurs de la province de Ngozi.

Contact

Patient Burume
Responsable pays Burundi (Ngozi)
burundi@vsf-belgium.org

Dans l’actualité

Lisez les dernières actualités et consultez les photos, vidéos et publications sur nos activités au Burundi.

Consulter les actualités