Quel est le résultat du test de ZAK au Niger ?

Actualités

Hé oui, me revoilà, en vie et toujours en forme. Je viens de passer mon deuxième « crash test » dans la chaude ambiance du Niger. En effet, j’ai été examiné, évalué par 10 spécialistes évoluant dans le domaine de l’élevage et qui travaillent pour 4 structures différentes à savoir :

  • l’ONG Karkara qui est un partenaire local principal de Vétérinaires Sans Frontières dans différents projets au Niger
  • CESAO-PRN, un autre partenaire local principal de Vétérinaires Sans Frontières au Niger
  • Direction des statistiques du Ministère de l’élevage au Niger
  • Vétérinaires Sans Frontières

Pour me tester, ils m’ont fait faire un tour de 4 jours dans la région de Dosso, à 140 km de Niamey.

Les participants à la formation et au testage du ZAK

 2014-ZAK-Niger2

Vérification des critères d’éligibilité à l’enquête à Boboye

 2014-ZAK-Niger3

Enquête d’un éleveur de bovins à Boboye

J’ai survécu et après m’avoir testé sous différents angles, ils m’ont donné une appréciation globale de 90%, ce qui constitue une motivation de plus. Les enquêtes sur le terrain se sont bien déroulées grâce aux supports d’enquêtes utilisés et à la compréhension du jeu par la majorité des éleveurs. Pour cela ils m’ont donné 83%. Le logiciel, dans sa présentation, son fonctionnement et sa facilité d’utilisation, a été bien apprécié par les participants au test (92%)

D’une manière générale, les participants au test m’ont très bien apprécié et me trouvent très utile à leur structure et ils m’ont donné 95%.

Je reste cependant toujours humble et j’attends mon dernier « crash test » prévu en Afrique de l’Est, tout en espérant faire la totale.

Sur ce, je vous dis au revoir et à bientôt !

ZAK

 

Pour en savoir plus sur ce projet innovateur, rendez-vous sur la page projet du HIF, ou suivez le blog.